Rassemblement Aéro-Constructeurs Amateurs Aquitaine – juin 2021

0
110

Après avoir été annulée en 2020, cette manifestation est de nouveau proposée par les Ailes Anciennes Thouarsaises à Thouars.

Ce sera l’occasion de montrer le Fairchild 22 de 1931 en état de vol après plus quatre ans de « refabrication »…

Comme tout est relatif, la météo du samedi 26 juin s’est révélée plutôt clémente comparée à celle de la veille et, surtout, à celle du lendemain ! C’est ainsi que 18 aéronefs (avions et ULM) ont pu rejoindre Thouars en provenance de la Nouvelle Aquitaine et des environs ; auxquels se sont joints les avions des Ailes Anciennes Thouarsaises (AAT).

La Nouvelle République, un quotidien régional, rend assez bien compte de cette manifestation.
A l’entrée du hangar des AAT, côté est.
A l’entrée du hangar, côté ouest, le Chipmunk (DHC : De Havilland Canada) de l’instructeur de l’aéroclub thouarsais.
Ce Druine a reçu le prix de l’avion le plus âgé ; le Fairchild 22 (1931) des Ailes Anciennes étant hors concours.
L’escadrille du Souvenir est venue de Niort avec plusieurs avions dont ce NC 858…
…et ce Noralpha Nord 1100 qui a étonné les spectateurs par sa taille.
Etonnement aussi dû aux couleurs allemandes ; probablement du fait d’une construction en série du Me 208 par la SNCAN, future Nord-Aviation.
Effectivement, les dimensions, comparées à celles d’un monoplace, ne sont pas les mêmes…
…confirmation suivant un autre angle de prise de vue.
Vue partielle de l’aire de stationnement des aéronefs en direction de l’est.
… puis de l’ouest. On remarquera les nuages se voulant menaçants mais dont la menace n’a pas été mise à exécution.
Repas dans le hangar des AAT au fond duquel se trouve le Fairchild 22 C7 de 1931 ayant obtenu son autorisation d’essais en vol la veille.
Prévu pour 40 couverts sur les tables disposées en ‘U’, il a fallu ajouter des couverts sur une table centrale et c’est bon signe.
Photo spéciale des dames désignées pour remettre la Coupe des Dames.
Les participants partis en milieu d’après-midi ont raté le Tiger Moth venu en voisin.

Avant une intervention de Jean Leclaire, président de l’ACAA, puis de Bernard Paineau, Maire de Thouars, des remerciements particuliers ont été exprimés à Jean-François Rouger, président des Ailes Anciennes Thouarsaises (AAT). En effet, sans ses compétences, les AAT ne seraient pas un club RSA capable de mener à bien la restauration – voire même la refabrication – d’un avion tel que le Fairchild 22 maintenant prêt à voler et donc dans un état très éloigné de celui des débuts des travaux en février 2016. Ici, on voit Jean-François avec le cône d’hélice d’un Norvigie NC 856 de décembre 1954, un autre projet déjà débuté…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.