Le hangar : laisse béton !

0
16

21 février 2017. Les trous destinés aux dés des fondations doivent maintenant être remplis de béton après la pose de ferraillages et le maintien des barres d’ancrages grâce à des moules. On en apprend tous les jours.

Maurice à la bétonnière, Pierre à la brouette. Thouarsaise évidemment, la brouette ! Pas japonaise…

Gérald (Chansault, le maçon-chef) à la manœuvre met la main au “panier” pour y placer LE moule ; tant en direction qu’en hauteur.

Et voilà ce que cela donne. Après une demi-journée de séchage, le moule métallique sera récupéré ; avec force difficulté en l’absence de lubrification.

Pour ceux qui n’auraient pas bien compris, voici la photo d’une étape intermédiaire. Encore quatre brouettes de béton pour combler le manque !

C’est là que se situera le seuil de porte. Remarquer les belles “chaises ».

Et ça c’est la longrine du pignon à l’arrière du bâtiment (côté sud).

Vue générale dans l’attente de la structure métallique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.