Motorisation du HM 293

0
89

Comme précisé dans la rubrique « Pou-du-ciel Présentation », le moteur acquis par Robert est un bicylindre à plat refroidi par air, à cycle 2-temps et d’une puissance de 45 CV à 5800 t/mn pour une cylindrée de 484 cc.

La mise en route s’effectue par déroulement d’un cordage en tirant – fortement ! – sur une poignée.
Le refroidissement est assuré par le flux d’air autour des cylindres et culasses mais également par une « turbine » dédiée.
Sont clairement visibles le décalage longitudinal des cylindres – dû à la présence de deux bielles sur le même maneton – et la pompe à essence alimentant les deux carburateurs.
Les poulies assurent une réduction de 2,5:1 (2000 t/mn à l’hélice pour 5000 t/mn au vilebrequin). Le courroie est de type poly-V.

Sur la photo précédente, apparaît aussi le pot d’échappement qui récupère les gaz brûlés grâce à un collecteur en Y dont les deux branches sont connectées à chaque sortie d’échappement par une tubulure métallique « souple ».

Après modifications, la géométrie du train est maintenant apparemment plus conforme à ce que l’on imagine… On notera aussi le montage du moteur sur ‘silentblocks’ (ou ‘silent-blocs’ en français). Cependant, il se peut que ce moteur (d’une masse de 24 kg) soit à déplacer longitudinalement si l’on veut se conformer au centrage préconisé par Rodolphe Grunberg (voir ci-dessous).

Le moteur Robin de 32 Cv utilisé par Rodolphe Grunberg a une masse de 39 kg ; donc bien supérieure à celle du moteur 2-temps dont nous disposons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.