Sablage du fuselage

0
61

Après une longue hésitation relative à l’achat d’un matériel dédié, il a été décidé de confier le sablage de la structure de tubes à un professionnel installé dans les locaux d’une ancienne briqueterie située en pleine campagne à quelques kilomètres seulement de l’aérodrome de Thouars. De surcroît, deux couches d’apprêt seront déposées.

La structure est maintenue sur un tourne-broche pouvant pivoter de 90 ° dans deux sens opposés. Ce dispositif avait été initialement mis au point pour l’entoilage du Fairchild 22.
C’est la même remorque que l’on avait utilisée pour rapatrier ailes et fuselage de St Junien (voir rubrique : « En passant par St Junien… »).
Des dizaines – plus d’une centaine à coup sûr ! – vis maintiennent des portions de durites bouchant les trous de fixation des plexis : ce n’est pas un avion d’observation pour rien !

Après une (très) longue attente et de multiples relances, nous finirons par récupérer la structure tubulaire du fuselage afin de la peindre dans une teinte verte « armée française » selon la désignation de la peinture dédiée aux jeeps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.