Calandre (ou plastron)

0
74

Par la suite, ce qui sera désigné par “calandre” est parfois appelé “plastron”. Comme précisé précédemment, la calandre disponible lors de l’achat de cet avion est prévue pour un moteur Menasco. Or le moteur Gipsy installé tourne dans le sens contraire (Ah ces Anglais !) mais, surtout, l’alimentation en air de refroidissement est située à gauche (vu du cockpit) et non à droite…

Voici cette calandre en place maintenue temporairement par des cornières. Il a déjà fallu la découper en bas pour laisser un espace suffisant à la culasse du cylindre avant.

Comme on le devine, l’ouverture pour l’arrivée de l’air destiné au refroidissement n’est pas du “bon côté” et il en ira de même pour l’admission d’air au carburateur.

“On” – c’est-à-dire l’homme (providentiel) de la situation – commence donc par boucher les orifices inutiles.

Et “on” agrandit la partie haute de la calandre pour qu’elle ne touche pas les supports avant du moteur.

Après avoir posé les rivets à tête fraisée qui vont bien, ça ressemble à ça : plus de possibilité de refroidissement du tout !

Une ouverture adéquate, un bon polissage des tôles ajoutées et voilà le résultat.

L’ouvrage vu de l’intérieur; on comprend mieux la signification de l’expression : “Arts et métiers”…

Une autre vue de la calandre, toujours supportée par des cornières de circonstance. On pourra noter le positionnement du réservoir d’huile et la mise en place des (deux) pompes à carburant sur le moteur.

Vue de gauche de l’ensemble avec la tôle du guidage du flux d’air positionnée sur le moteur et les barres d’appui définitives (avec une forme arrondie centrale) qui ont remplacé les cornières provisoires.

Vue de droite, cette fois. Outre les “longerons” en question reliant la calandre à la cloison pare-feu, on peut noter l’installation du carburateur sur la pipe d’admission mais il faudra le retourner de 180° pour pouvoir connecter la tubulure d’arrivée du carburant…

Vue de dessus. Sans commentaire…

Une dernière vue de face avant la pose de mastic sur la calandre.

Et voilà la calandre dans toute sa splendeur ! Reste à réaliser une ouverture pour l’admission d’air au carburateur…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.