Fuselage, voilure et empennage

0
66

Après l’inspection de l’OSAC, l’avion avait été complètement désassemblé en prenant la précaution de quasiment tout étiqueter et de regrouper les divers éléments d’assemblage (vis, rondelles, écrous, goupilles, axes, etc.) dans des sachets séparés.

Après la peinture des grandes et petites pièces, ne reste donc plus qu’à refaire le travail en sens inverse.

L’appareil est remis sur ses roues aux jantes peintes en noir. Puis, avec une multitude de vis, est fixé le “trou d’homme” dont la couleur plus foncée que celle du fuselage permet une meilleure transition vers le noir de l’entourage des pare-brises et des tableaux de bord.

Après avoir aisément remonté l’empennage, l’avion est mis en ligne de vol et les cordages laissés en place lors du premier montage des éléments non entoilés sont de nouveau utilisés pour positionner les ailes et les relier aux mâts de cabane et de voilure dont la couleur correspond à un bleu très foncé.

Ici, on voit très bien le bord d’attaque – du même bleu que le fuselage – qui vient “mourir” à mi-circonférence du saumon.

Un visiteur est venu perturber la belle équipe et voilà tout le monde à l’arrêt !

Dans un premier temps, la jonction des demi-ailes est juste brochée puis les vis dédiées sont “torquées”. Derrière le second pare-brise – celui du pilote -, on aperçoit l’appui-tête fixé à l’extrémité d’une pièce en alliage d’aluminium, elle-même reliée au “turtle deck”.

Posé sur sa roulette arrière et son train principal, l’appareil commence à ressembler à un “avion” ; sauf qu’il manque encore les ailerons…

Et aussi le moteur, l’hélice, les capots… Mais quand même, c’est un avion !

Un autre vue de bel oiseau… bleu.

Un “karman” de part et d’autre de la dérive viendra combler le vide apparent à l’emplanture du plan horizontal dit “fixe ” mais qui ne l’est pas vraiment puisque son incidence change quand on agit sur le “trim de profondeur”.

Il est à noter que les ailerons – dits “full span” car ils occupent quasiment toute l’envergure de chaque demi-aile – sont maintenant bien en place.

Ce que l’on distingue assez bien sur cette vue de profil. Ainsi, d’ailleurs, que la forêt de mâts…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.